L’exposition Le Monde de Steve McCurry présente plus de 200 photos imprimées en grand format. Il s’agit de la rétrospective la plus vaste et la plus complète dédiée au grand photographe américain. Vous pourrez y découvrir et admirer ses photos les plus célèbres, réalisées tout au long de ses 35 ans de carrière, mais également ses clichés les plus récents dont de nombreux clichés inédits !

Chacune des photos du célèbre photographe américain, pour la plupart connues dans le monde entier, renferme un monde riche en émotions captées l’espace d’un instant.
Conçue par Biba Giacchetti, l’exposition vous offrira un véritable périple dans l’univers de l’artiste, de l’Afghanistan à l’Inde, de l’Asie du Sud-Est à l’Afrique en passant pas Cuba, les États-Unis, le Brésil ou encore l’Italie. Le génie de Mc Curry relève certainement de sa faculté à toujours parvenir à placer l’Humain au centre de ses clichés.

Au cœur du quartier ultramoderne de Conflences

Situé à la pointe de la presqu’île lyonnaise, à l’extrémité du quartier de Confluences, là où convergent Saône et Rhône, le Sucrière est un lieu d’exception taillé pour accueillir une telle exposition.
Depuis l’hôtel Phénix situé dans le quartier historique de Saint-Georges, vous pourrez rejoindre la Sucrière en empruntant le Vaporetto, la très agréable navette fluviale, ou, si vous n’êtes pas pressé, en longeant les jolis quais de Saône : d’abord le Quai Fulchiron puis le quai Rambaud après avoir traversé le Pont Kitchener Marchand. Vous découvrirez ainsi le très moderne quartier de la Confluence, tout juste rénové, affichant des réalisations architecturales aussi modernes qu’étonnantes.

Vous longerez cet espace privilégié se rétrécissant entre les deux fleuves jusqu’à atteindre en son extrémité le point d’orgue du quartier : le célèbre musée des Confluences et son architecture fantasque se dressant à la pointe de la Presqu’île. Une surprenante exposition d’histoire naturelle, des sociétés ou des civilisations vous y attendra à chaque fois.
Une journée que l’on terminera par un bon restaurant dans le quartier de l’Hôtel de ville avant de traverser le pont de la Feuillée pour regagner l’hôtel Phénix et sa chambre tout confort, à l’ambiance chic et décontractée.

 

Du 6 février au 26 mai à la Sucrière